Le stupéfiant image

Heureusement pendant  Confinement III, les librairies restent ouvertes. On peut donc encore, pour une lecture jubilatoire et roborative, se procurer cet ouvrage : « Le stupéfiant image » de Régis Debray, édité chez Gallimard. Si le style c’est l’homme, ici le style foisonne ! (François Mitterrand savait choisir sa plume et ses hommes liges…) Grand manipulateur de concepts et des mots qui les habillent ou les camouflent, Régis Debray en bon philosophe et médiologue (discipline universitaire dont il est le fondateur et dont un des « Cahiers de médiologie », toujours édité chez Gallimard, s’intitule « Pouvoirs du papier » avec au sommaire, entre autres, une étude de Michel Melot sur des kilomètres de papier…) ne manque donc pas de style et pourrait en passer à d’autres qui en manquent lamentablement.… Pour lire la suite “Le stupéfiant image”

Gravure & Art contemporain

Première de couverture (Cl. Jean-Marie Marandin)

J’ai été amené à m’intéresser à la place de la gravure dans l’art contemporain pour préparer une conférence dans le cadre du jubilé de « La gravure originale », organisé par Christian Massonnet en octobre 2020 à la Fondation Taylor (disponible à l’écoute avec ce lien). À cette occasion, j’ai constaté le peu de place que prend en France la gravure dans l’art contemporain et, en particulier, dans les institutions qui montrent ce type d’art, comparativement à celle qu’elle occupe en dehors de nos frontières. J’entends par art contemporain non pas l’art qui se fabrique à l’heure actuelle (et où la gravure occupe toujours une place), mais un genre artistique particulier.… Pour lire la suite “Gravure & Art contemporain”

Portrait d’artiste

Première de couverture du catalogue (Cl. galerie Paul Prouté)

« Portrait d’artiste »
catalogue du centenaire (2020)
Galerie Paul Prouté
74 rue de Seine
75006 Paris

Les commerces de biens culturels souffrent en cette période de pandémie. Si les trop peu nombreuses galeries d’estampes résistent, les Confinement I, Confinement II, voire Confinement III, les tuent à petit feu et, avec eux, les artistes qu’elles promeuvent. Il est donc pertinent de signaler ce document. La galerie Paul Prouté, à l’occasion du centenaire de l’emménagement de ce commerce au 74 rue de Seine à Paris VI°, a donc édité ce catalogue de cinq cent estampes intitulé « Portrait d’artiste ».… Pour lire la suite “Portrait d’artiste”